Soirée Cinémas Arabes avec Aflam et Le Cinéma Le Gyptis (soirée du mercredi 26)


 Le Boulégon des Chourmos (Activité hors les murs)

Marseille ne serait pas Marseille sans le cinéma qui l’a tant magnifiée et qui est né pas loin d’ici du côté de La Ciotat. Et comment illustrer le mieux l’attachement de Marseille au septième art que le quartier emblématique de la Belle de Mai avec son cinéma Le Gyptis, héritier d’une longue tradition des cinémas de quartier ? Nous avons choisi pour cette soirée de vous faire découvrir avec l’association Aflam quelques aspects des cinémas arabes à travers deux films.

Aflam est une association née en 2000 de l’intérêt commun de Marseillaises et de Marseillais pour les cultures arabes à travers l’image et le cinéma. Aflam souhaite donner une visibilité et un espace à ces cinémas pour favoriser une meilleure connaissance des cultures arabes et encourager les échanges autour des films réalisés au Maghreb, au Proche-Orient, et au sein des diasporas arabes.
http://www.aflam.fr/

Le Gyptis, un nouveau cinéma dans le quartier de la Belle de Mai, une salle pilote pour la reconquête d’un espace et d’un temps qui manquent à un cinéma représentant la diversité, un lieu où le cinéma populaire rencontre le cinéma d’auteur.

http://www.lafriche.org/content/le-gyptis

Discipline (Suisse – 12 minutes – 2014)

21h50, dans une épicerie de Lausanne tenue par des Égyptiens. Excédé, un père de famille perd patience et corrige son enfant désobéissante. Une cliente choquée exprime son désaccord…
Christophe M. Saber est né en 1991 au Caire. Avant Discipline, son film de fin d’études, il réalise quelques courts métrages : Egypte, mère de la terre, 2011 – Homme en mouvement, 2012 – Frère et soeur, 2013 – La vie en rose comme dans les films, 2013.

Les 18 Fugitives (Palestine/Canada – 75 minutes – 2014)

En 1987, dans le petit village de Beit Sahour, avoir des vaches a pu signifier, pour les Palestiniens occupés, avoir la mainmise sur leurs propres moyens de subsistance, ne plus dépendre de la production israélienne pour fonctionner. Le film raconte cette histoire de résistance pacifique organisée de l’intérieur et qui mènera à une autre forme de désobéissance civile – la grève des impôts – durant la première Intifada.
Né en 1981, Amer Shomali a grandi dans un camp de réfugiés palestiniens en Syrie. Il vit actuellement à Ramallah où il travaille dans le dessin, le design et le cinéma d’animation. The wanted 18 est son premier long métrage. Paul Cowan est un cinéaste canadien qui a réalisé, entre autres : Lessons, 1995 – Westray, 2001 – The peacekeepers, 2005 – Paris 1919, 2008.

Accès  :
→ En bus :
départ Canebière Bourse : 31, 32 et 32b, arrêt place Caffo
départ Réformés Canebière : 33 et 34, arrêt Belle de Mai Loubon
retour Départ place Caffo : Fluobus de nuit 533 à destination de Canebière Bourse

→ En voiture :
Parking à proximité gratuit place Cadenat,

Date : Le mercredi 27 à 20h45

Retrouvez toutes ces informations sur le site de la friche