Programme

Filière : Dette, banques, austérité

Dette, banques, austérité. Le pouvoir de la finance, responsable de la crise, n’a pas encore été remis en cause. Au contraire, les classes dominantes cherchent à utiliser la dette pour défendre leurs intérêts particuliers, à l’encontre des populations. Mais les résistances se sont amplifiées dans le mouvement social, les expériences de finance alternative se sont multipliées. Cette filière a un double objectif : d’une part, déconstruire le discours dominant sur la finance, montrer les dangers des projets en préparation et, d’autre part, participer à la construction d’une finance au service de l’intérêt général.